Nature & Progrès vous présente son documentaire sur les Systèmes Participatifs de Garantie: Cultivons la participation

 

L’attribution de la mention Nature & Progrès aux producteurs et transformateurs repose sur un Système Participatif de Garantie (SPG) et sur le travail d’une Commission Mixte d’Agrément et de Contrôle (COMAC).

Le SPG est un système alternatif de garantie de qualité. Il permet notamment :

  • une implication des acteurs, producteurs et non-producteurs, et l’appropriation du processus de contrôle
  • des échanges de savoirs et savoir-faire, pour une progression accompagnée
  • une prise de conscience des réalités de terrain entre producteurs et consommateurs
  • une démarche globale lors du contrôle de terrain
  • le sérieux et la crédibilité pour le consommateur

Le SPG de Nature & Progrès s’organise autour de trois niveaux de travail :

  • Les enquêtes de terrain, menées par des enquêteurs expérimentés accompagnés de volontaires, adhérents producteurs et adhérents consommateurs, en toute transparence et dans le respect d’un engagement déontologique et de confidentialité. Le but de l’enquête est de contrôler la conformité des pratiques aux cahiers des charges, tout autant que de stimuler une évolution continue des pratiques dans le sens de la charte Nature & Progrès.
  • Les réunions des COMAC (Commissions Mixtes d’Agrément et de Contrôle), commissions locales de producteurs et de consommateurs, chargées de l’évaluation collective des rapports d’enquête. Les COMAC émettent un avis sur l’attribution de la mention Nature & Progrès, proposent des améliorations, corrections ou sanctions pour faire progresser le questionnement et la démarche globale du professionnel.
  • L’agrément final de la Fédération nationale, responsable de l’attribution de la mention, garantit la cohérence et le bon fonctionnement de l’ensemble. La COMAC fédérale en est l’organe exécutif : elle habilite les COMAC locales annuellement, vérifie l’adéquation avec les cahiers des charges et la charte ; c’est aussi la première instance d’appel en cas de litige. Le service de gestion de la mention assure, par délégation de la COMAC fédérale, la gestion administrative des dossiers.

Le Système Participatif de Garantie de Nature & Progrès

Les SPG : Une réponse à la demande citoyenne de participation


Emanant des mouvements agroécologiques, les Systèmes Participatifs de Garantie (SPG) réunissent des consommateurs et des professionnels (paysans, artisans, etc.) qui attestent du respect des règles de production qu’ils ont définies ensemble, à travers des cahiers des charges et une charte.
La Fédération Internationale des Mouvements de l’Agriculture Biologique (IFOAM) recense 46000 petits producteurs impliqués dans un SPG à travers le monde (Philippines, Inde, Brésil, Etats Unis…).
Les SPG peuvent s’organiser de multiples manières, mais tous partagent les principes suivants : vision commune des participants (une charte ou un référentiel commun), transparence du système et de ses acteurs, confiance dans les acteurs du système, participation de tous, horizontalité pour l’équité décisionnelle, processus d’apprentissage continu. Au-delà de l’objectif de garantie, c’est véritablement l’amélioration collective des pratiques, le partage des savoirs et savoir-faire qui est visé.

Le Système Participatif de Garantie de Nature & Progrès